LES CENT CIELS
SOCIAL NETWORK


Banjar Hot Spring, un jour vert


C'était un jour vers le nord, quelque part vers loin de l'hiver, un jour vers cent pommes, de l'autre côté du versant bleu. Enfin, je peux dire que c'était un doux jour où vert dominait. Il y avait ce trait de terre sur lequel était allée et venue la lame d'une scie pour en faire un chemin bordé de bananiers et de palmiers. Il y avait des escaliers en pierres et des statues verdies par la mousse et dont l'économie de parole rendait l'expression généreuse. Il y avait cette impression de planer au-dessus de la réalité, tant qu'il fallait forcer le trait pour souligner l'existence sous nos pieds. Il y avait des piscines d'eau chaude et verdoyante du soufre d'un volcan qui invitaient à se verser en elle pour esquiver la pluie. Je me suis assise au bord de lune d'aile, c'est te dire comme ça volait eau! Laissant mon stylo style ruisseler de feuilles en feuilles j'ai regardé l'éclat des arbres qui animait ces lieux. Et je voyais tant, et parce qu'il y avait tant , il y avait trop pour qu'un ou deux voyages suffisent. En offrande de Noël, Bali s'offrait en étrennes de Reine. Elle nous accueillait. Nous la cueillerions aussi, encore et nous irions gouter aux nectars de ses voisines à la même saison, ainsi qu'on se livre à un rituel, ainsi qu'on s'offre un talisman contre les jours trop courts. On tend bien les bras vers la branche qui, sous le poids de ses fruits, vers nous se penche après la saison verte. À l'or de ces fêtes, sous son ciel, une île nous offrait des ailes. Je voudrais bien le dire en vers, je ne sais pas d'écrire pourquoi on se sent aimés d'elle. J'ai pensé à ceux qui, loin, ne pouvaient pas nous voir, je me suis dit qu'ils ne fallait pas que ceux-là s'en fassent parce que nous ne pouvions pas les voir non plus. Finalement c'était bien plus reposant d'aimer ce qui nous aime, que ce soit une île, un océan, une saison chaleureuse, plus qu'un prince ou qu'une princesse, de séduisants instants. Aujourd'hui, se souvenir, c'est fondre la neige. Je me demande, combien d'été pourrons-nous ravir à l'hiver?



Auteur :     BrooK Lynn



Publication date :     2018-10-18 12:47:23





  Edit            Clear

 

Copyright © Les cent ciels 2018

www.000webhost.com